IMG_6190NETB.jpg
IMG_6236NETB.jpg
IMG_6248NETB.jpg
IMG_6182NETB.jpg

Ma passion de sculpteur

Salon d'art contemporain.jpg

Souvent, les mêmes questions me sont posées sur mon travail de sculpteur.

Pourquoi suis-je devenu artiste et sculpteur en particulier ? Pourquoi choisir la sculpture, alors que j’avais commencé un travail de peinture aux beaux-arts et que je voulais m’orienter vers l’architecture ? Pourquoi créer une galerie d’art en ligne avec mon site internet ?

En fait, je n’ai pas de réponse précise sur le choix de la sculpture, simplement parce que ce n’en est pas un. C’est ma sensibilité, mon intérêt pour la matière et l’objet qui, peu à peu, m’ont permis de m’exprimer par la sculpture. J’ai besoin de travailler la matière quel qu’elle soit, j’éprouve un profond plaisir à transformer une motte de terre en modèle, à tailler une pierre ou couler du métal dans un moule en plâtre que j’aurais créé à partir d’un modelage ou d’une taille. Quand je commence un travail à l’atelier à partir d’une idée, d’une envie irrépressible, je n’ai aucune idée de ce que sera le résultat et un combat commence entre la matière et moi. Il arrive que je doute, que j’ai peur d’aller dans la mauvaise direction, de ne pas y arriver parce que la matière sera plus forte que ma volonté de la plier, de la former à mon souhait, qu’elle se refusera à mon désir de la transformer. Ce sentiment de refus est très étrange et souvent, il m’arrive d’avoir à la forcer. Je vous entends déjà faire un parallèle avec une femme désirée. J’avoue que la sculpture est avant tout une expression sensuelle qui pourrait avoir avec l’amour. Dans mon cas, c’est l’Amour de la femme, vous me direz aussi que cela transpire dans mes œuvres, indéniablement. Mais je dirais que mon travail est de la poésie surréaliste et si on qualifie mon œuvre d’iconoclaste, c’est pour moi un compliment. Trop de déjà vu dans l’art d’aujourd’hui, trop de déjà copié et recopié. Trop d’art « gadget » ou de « déco » dont les galeries regorgent et auquel je préfère l’art d’une expression d’opinion, à une époque où on nous intime le conseil de ne pas en avoir. La liberté de pensée, la liberté de faire, la liberté de dire étant devenu péché mortel, dans un monde sans rêve et sans avenir, l’art est un support encore possible.

Galerie d'Art contemporain.jpg

"Paola" 2,50m x 3 m

Au pied du village de Gordes en Provence Luberon

Quoi de plus beau, quoi de plus enthousiasmant que mon travail de sculpteur ?

En général, toutes mes sculptures sont sculptées ou faîtes à partir de modelage en terre. La sculpture réalisée, je réalise un moule pour en faire des tirages, en résine ou métallique, bronze ou étain. Vous me direz pourquoi des tirages et pas de pièces uniques ? Bien sûr que j’ai beaucoup d’œuvres uniques, mais elles sont de fait plus chères. 

Toutes mes reproductions à échelle différentes, comme la famille des Esculmaux, sont des sculptures spécifiques et pas une simple reproduction 3D. Le modèle 53 sera plus féminin que le modèle 230, idem pour les autres.

Je ne me suis pas intéressé qu’à la beauté féminine ou à l'amour, en attirant votre regard par provocation sur l’hypocrisie de notre société et la bêtise suicidaire de notre monde. A travers mes sculptures, j’aborde des sujets de fond et d’actualité très importants pour moi. Notamment avec la série des « dégonflées », je veux participer à la dénonciation des excès de surconsommation, des injustices et de la folie des hommes sur l’état du monde, la liberté perdue sous le poids de la surpopulation mondiale, le marché de l’art vicié par le fric qui me fait souvent penser à celui des inventeurs. Les idées géniales font souvent la fortune des marchands et financiers.

Galerie d'art sculpture Paris.jpg

Rares sont les artistes qui peuvent vivre aisément de leur travail. C’est pourquoi j’ai créé ma galerie de sculpture en ligne et, même si je suis présent dans quelques galeries d’art tenues par des amis, même si j’ai bien entendu fait de nombreuses expositions dans des salons d’art, je veux pouvoir être en direct avec les amateurs ou collectionneurs qui apprécient ma sculpture. C’est une galerie d’art virtuelle certes, mais elle peut vous conduire à mon atelier, dans le Sud de la France, où, après avoir vécu une cinquantaine d’années à Gordes en Vaucluse Provence, je suis aujourd’hui installé à Bouchet, un charmant petit village sur la route des côtes du Rhône, en Drôme Provençale, où vous ferez connaissance avec mon environnement et où j’aurais plaisir à vous accueillir.

Vous viendrez me voir, toujours en Provence, au milieu des vignobles magnifiques de Vacqueyras, Gigondas, Châteauneuf du Pape et tant d’autres délices, comme le marché aux truffes de Richerenches, le festival de Grignan, les chorégies d’Orange, le pays du Mont Ventoux et tant de splendeurs sur ces terres du Sud où je suis heureux de travailler mon art. Je vous y attends.

Artiste sculpteur.jpg